Le Bloc Identitaire en croisade contre François Hollande

Le magazine de la gauche bobo “Le Nouvel Observateur” consacre cette semaine sa Une à la “croisade des anti-Hollande”.

Dans sa liste de personnalités anti-Hollande, aux profils et horizons plus que divers – de Jean-Luc Mélenchon à Jean-François Copé en passant par Jean-Vincent Placé – l’hebdomadaire accorde une place de choix à Fabrice Robert, le président du Bloc Identitaire.

Citant différentes initiatives comme “Novopress” ou encore la campagne “Hollande n’est pas mon président”, et évoquant un mouvement “en verve”, le “NouvelObs” reconnaît implicitement l’objectif et le rôle du Bloc Identitaire : incarner une première ligne militante, bien avant les autres et pour les nôtres !

Le Bloc Identitaire en croisade contre François HollandeLancée dès le lendemain de l’élection de François Hollande, la campagne “Hollande n’est pas mon président” a remporté un franc succès : avec un site internet dédié, une page facebook consultée plus de 400 000 fois en seulement quelques jours, des milliers d’affiches et d’autocollants collés dans toute la France, et même des t-shirts spécialement imprimés pour l’occasion, le Bloc Identitaire a permis de rapidement fédérer, au delà des attaches partisanes, tous les opposants au pouvoir socialiste.

Évoquant l’initiative “Hollande n’est pas mon président”, le Nouvel Obs parle d’un “site dédié au nouveau chef de l’Etat, où [Fabrice Robert] tire à vue dès la page d’accueil”.

Ce dossier du “NouvelObs” confirme que les campagnes de terrain, les actions et les idées du Bloc Identitaire, à court et à long terme, pèsent incontestablement de plus en plus dans le débat public.

Une nouvelle occasion pour les dirigeants identitaires de lancer un appel à tous les patriotes soucieux de défendre leur identité, ici et maintenant, face à la mondialisation et à une gauche folle aujourd’hui omnipotente en France.

Source : Communiqué du Bloc Identitaire