François, un an ça ira… maintenant tu t’en vas !

À deux jours à peine du premier anniversaire de l’accession au pouvoir de François Hollande, mais surtout à la veille de manifestations dans toute la France venant contester fortement la politique menée par le gouvernement, les réseaux “Pas Mon Président” reprennent la parole.

Il y a bientôt un an, François Hollande était élu président de la République par une minorité de Français.

François, un an ça ira... maintenant tu t'en vas !

Dès le lendemain de son élection, nous lancions la campagne “Hollande n’est pas mon Président” et affirmions que François Hollande n’avait aucunement la légitimité pour mener les réformes profondes auxquelles sa majorité prétendait.

La minorité qui croyait en Hollande s’est aujourd’hui transformée en dernier carré.

À son impopularité record vient de s’ajouter un sondage démontrant que si les élections avaient lieu aujourd’hui, François Hollande ne serait même pas qualifié pour le second tour.

Retranché dans son bunker et entouré de quelques fidèles idéologues, François Hollande est de plus en plus déconnecté de la réalité.

Incapable de résoudre une crise économique sans précédent, champion du Chômage pour Tous, cerné par les affaires, les scandales et la corruption, méprisant la colère du peuple, François Hollande n’aura mis que douze mois pour prouver à tous ce que nous savions dès mai 2012 : il est incapable de diriger la nation.

Aussi ne peut-il être question de réclamer un simple remaniement ministériel, ni même une dissolution de l’Assemblée Nationale. Seule la démission de François Hollande est acceptable.

Face au chaos socialiste, nous invitons donc tous les Français, au delà des attaches partisanes, à relayer et diffuser massivement notre nouvelle campagne : “Dégage !”. Dès la semaine prochaine, les éléments de cette nouvelle campagne seront dévoilés.